free hit counter
 

 

   

Mouvement JustiVoix Nouvelles

Organisme en aide aux personnes opprimées par un groupe

et à la défense des « sonneurs d'alarmes »

 

 
 Page d'accueil   A propos de nous   Les dossiers   Nouvelles   Réalisations 
 

Mouvement JustiVoix

Créer des ilots
à travers la futaie,
en faire rejaillir la lumière...


 

Que Justice soit faite!

«... Les conséquences que provoque un acte criminel sur une victime et ses proches sont souvent graves

. Pourtant, notre système de justice actuel est encore trop centré sur l’acte à punir plutôt que sur la réparation des torts causés à la victime...»

LE CENTRE DE SERVICES DE JUSTICE RÉPARATRICE

cherche à promouvoir une alternative au système pénal, une autre forme de justice : la justice réparatrice.. .

Pour en savoir plus :

 

Injustice Québec

Les victimes d'erreurs judiciaires invitées à s'exprimer

«...Le groupe Injustice Québec, qui vient en aide aux victimes d'erreurs judiciaires, a invité les gens qui se sentent lésés à crier leur frustration dimanche après-midi au parc Lafontaine...

... L'organisme a été fondé par Michel Dumont, qui a été emprisonné par erreur durant trois ans et qui tente d'obtenir une indemnisation...»

Pour en savoir plus :


Postes Canada

 Il dénonce son climat de travail,... résultat :  Emp�ch� de vivre par Postes Canada

Pour en savoir plus :

La Commission des Relations de Travail... versus Le Conseil des Relations Industrielles fédéral qui se lancent la balle pour ne rien faire...

Pour en savoir plus :

Accusé sournoisement de bris de condition pour avoir osé s'être présenté au bureau de poste et prendre son courrier....

Pour en savoir plus :


 

 

 

 

 

 

 

 


Après les voleurs d'enfance ... : les voleurs de vie et de rêves...?

«... FAUT PAS QUE TU EN PARLES!... ça pourrait ruiner des vies!...»

... Pourquoi certains organismes responsables d'intervenir sur les erreurs des autres n'ont aucun mécanisme de réparation pour assumer le coût de leur propres erreurs?

Est-ce parce que les juges, les policiers, et surtout leur propres organismes de contrôle sont totalement à l'abri de commettre des erreurs?

Est-ce que le mot honorable signifie pouvoir reconnaitre sa responsabilité?

N'est-ce pas ainsi que les orphelins de Duplessis ont pu obtenir une compensation malgré les prescriptions éteintes de la loi?

Que doit t'on faire lorsque la peur de se faire blâmer et de devoir prendre ses responsabilités l'emporte sur l'intégrité?

Que doit t'on faire avec des personnes en poste de confiance qui préfèrent porter des accusations sans fondement et déformer la réalité en se parjurant plutôt que juste reconnaitre de s'être trompé et de s'amender en conséquence?

Que faire lorsque ces personnes occupent un poste de responsabilité au sein de la police et du gouvernement?

Que faire lorsque l'on s'aperçoit que ces personnes se sont hissées à ce poste grâce à un réseau d'influence, du chantage et des liens de parenté plutôt qu'une saine compétition de compétence?

Que faire lorsque ces personnes se maintiennent en place grâce à l'intimidation qu'il font peser envers leurs commettants et grâce à des pressions pour baillonner ceux qui les dénoncent?

Que ferons nous contre un gouvernement qui aura osé déclencher une commission d'enquête neutre pour vérifier ses propres abus?

Pourquoi Michel Dumont doit encore s'humilier à s'exposer sur la place publique comme moyen d'obtenir compensation?

Pourquoi le système a permis la libération de Dumont sans toutefois contrer la pensée magique de personnes en poste de responsabilité totalement impuissantes à reconnaitre leurs propres erreurs et en assumer les conséquence?

A qui avons nous confié le contrôle ?

Peut-on imaginer un organisme neutre et compétent constitué de personnes de confiance qui pourrait intervenir de manière équitable sans être en conflit d'intérêt de le faire?

Merci pour votre juste support


 

 

Quand le fr�re aide le fr�re.

Pour en savoir plus :

 

  Ce site est destiné à éventuellement venir en aide à ceux qui ont eu le courage de d�noncer une situation pour le bien commun et de tenir leur bout.

 

«... FAUT PAS QUE TU EN PARLES!... ça pourrait ruiner des vies!...»

Que faire lorsqu'un père de famille en proie à la paranoia se ligue contre l'un de ses enfants en l'isolant et le conspuant?

Que faire lorsqu'il utilise son pouvoir et avise le reste de la famille de ne plus adresser la parole à cet enfant et de l'isoler sous peine d'être déséhérité au même titre que l'exclus?

Que faire lorsque ce problème se transpose dans une secte religieuse? Lorsque tout le groupe se met à stigmatiser l'un des leurs sous prétexte qu'il soit différent?

Que faire lorsque ce problème se transpose au niveau d'une ville ou d'un employeur et que le père se transpose en patron ou en chef syndical et qu'il exhorte ses memmbres à exclure une personne pour sa différence sous peine de voir le fond de pension diminué?

Que faire lorsque ce problème se transpose à l'échelle gouvernementale et qu'il soit plus facile de nier ses responsabilités en exhortant les fonctionaires à se détourner par prévarication pour exclure un citoyen jugé trop dérangeant?

Que faire lorsqu'on s'en prend même à un juge trop dédiée à sa préoccupation sous prétexte qu'elle soit différente alors que le public n'est nullement affecté, bien au contraire?

Si le simple fait de désirer en pensée la femme d'autrui est de commettre un adultère que penser du rejet collectif d'un individu?

Si le meurtre constitue le geste concret de refuser le droit à l'existence de quelqu'un, que penser du geste de refuser d'accepter une juste co-existance et d'isoler volontairement quelqu'un dans le but de l'exclure?

Si les voleurs d'enfance doivent être punis que faire avec ceux qui volent le droit à l'équité de leur pairs pour des motifs bassement égoistes?

Est-ce que le vol d'enfance n'est condamnable que lorsqu'il y a des gestes commis à connotations sexuelles?

Est-ce que la population pourrait se joindre aux exclus et renverser la situation plutôt que d'avoir à payer plus tard en coûts sociaux élevés, les lourdes conséquences qui résultent de refuser d'aborder tôt le problème de face.

Est-il préférable de négliger le vol de bicyclettes dans les cabanons et préférer attendre d'avoir à investir des millions dans les prisons?

Est-ce que la population est disposée à investir et assurer une réelle équité dans son milieu pour accepter les différences et ouvrir la voie et donner ainsi l'exemple aux générations à venir?

Comment naissent les inventions?

Était-ce le fait d'avoir pensé différemment et remis en question une façon de faire?

Comment naissent les terroristes?

N'est-ce pas le résultat d'une exclusion ou d'un déni de justice que l'on a laissé pourrir sans intervenir?

Investir dans quoi?

Une saine gestion communautaire ou nier le problème et se rèfugier dans des carapaces de sécurité blindée qui ne règlent rien?

J. Pierre Légaré

 

 

 

 

Un concept de vie communautaire :

   

L�approche communautaire est principalement une philosophie et un mode de vie dans la fa�on d�exercer son m�tier. Il devrait se manifester au niveau de chaque palier d�intervenants...

Pour en savoir plus :